Recherche

    Lecture.ain.fr

    Sur ce portail vous pouvez, entre autre, consulter le catalogue de la Direction de la Lecture Publique, et réserver, par notre intermédiaire, les documents qui vous intéressent.

    lecture.ain.fr


    Un jour, une histoire...

    (Seuls apparaissent ici les images correspondant aux 3 dernières semaines)

    1. item 1
      10 contes d'Afrique
      Mbodj, Souleymane
      Milan jeunesse
      2007
    2. item 2
      365 contes pour tous les âges
      Gallimard jeunesse
      1995
    3. item 3
      Au lit tout le monde !
      Poussier, Audrey
      Loulou & Cie - Ecole des loisirs
      2010
    4. item 4
      Boucle d'Ours
      Servant, Stéphane
      Didier Jeunesse
      2013
    5. item 5
      Brindille
      Courgeon, Rémi
      Milan
      2012
    6. item 6
      Bulle et Bob au jardin
      Tual, Natalie
      Didier Jeunesse
      2014
    7. item 7
      Caca boudin
      Blake, Stéphanie
      École des loisirs
      2002
    8. item 8
      Dis Ours, tu dors ?
      John, Jory
      Little Urban
      2017
    9. item 9
      Je mangerais bien un enfant
      Donnio, Sylviane
      École des loisirs
      2004
    10. item 10
      L'ogre, le loup, la petite fille et le gâteau
      Corentin, Philippe
      École des loisirs
      1995
    11. item 11
      La bonne humeur de loup gris
      Bizouerne, Gilles
      Didier Jeunesse
      2013
    12. item 12
      La chèvre biscornue
      Kiffer, Christine
      Didier Jeunesse
      2008
    13. item 13
      La Mélodie des tuyaux
      Lacombe, Benjamin
    14. item 14
      La princesse au don perdu
      Ferrier, Paule
      de La Martinière jeunesse
      2018
    15. item 15
      Le bestiaire de l'Olympe
      Jonas, Anne
      Milan
      2011
    16. item 16
      Le chat botté
      Perrault, Charles
      Gallimard
      1991
    17. item 17
      Le code de la route
      Ramos, Mario
      Pastel - Ecole des loisirs
      2010
    18. item 18
      Le Conte chaud et doux des chaudoudoux
      Steiner, Claude M.
      InterEditions
      1984
    19. item 20
      Le livre des peut-être
      Roman, Ghislaine
      Milan jeunesse
      2003
    20. item 21
      Le magicien des couleurs
      Lobel, Arnold
      École des loisirs
      2016
    21. item 22
      Le prince tigre
      Chen, Jiang hong
      École des loisirs
      2014
    22. item 23
      Les musiciens de la Nouvelle-Brême
      Delye, Pierre
      Didier Jeunesse
      2010
    23. item 24
      Loup noir
      Guilloppé, Antoine
      Casterman
      2004
    24. item 25
      Oh non, George !
      Haughton, Chris
      Thierry Magnier
      2011
    25. item 26
      Roulé le loup !
      Gay-Para, Praline
      Didier Jeunesse
      2008
    26. item 27
      Scritch scratch dip clapote !
      Crowther, Kitty
      Pastel - Ecole des loisirs
      2002
    27. item 28
      Toujours rien ?
      Voltz, Christian
      Rouergue
      1997

    Nouveautés

    Consultez l'onglet "Nos documents" pour retrouver, par grandes catégories, tous les documents de la médiathèque.

    Affichage gros caractères

    Malvoyant
    Thème par défaut

    Histoire de la Médiathèque

    L'histoire de la médiathèque

     



    Bibliothèque populaire de 1873 à 1992

    La création de la Bibliothèque Populaire remonte au 20 avril 1873, (ouverture le 11 mai 1873), année où THIERS, deuxième Président de la IIIème République fut chassé du pouvoir par une coalition monarchiste. Le 24 mai 1873 THIERS démissionna et MAC MAHON fut porté à la présidence.

    Mr Coulon de Chanterelle, maire de Châtillon-sur- Chalaronne, organisa une réunion afin de nommer une commission administrative. Il fut élu président et devint à ce titre, le fondateur de la Bibliothèque Populaire. Il céda un petit local situé dans l'ancien Couvent des Capucins, (emplacement de l'actuelle mairie).

    Quelques centaines de livres offerts par « les bourgeois de la ville », constituèrent le fonds initial.

    En 1885, Claude Edouard, Maire, donna le 1er étage du nouveau groupe scolaire (1ère école supérieure du département), qui venait de s'achever, pour y installer une bibliothèque digne de ce nom.
    Quelques années plus tard, les effectifs scolaires augmentant, il fallut transférer la bibliothèque dans une salle du rez de chaussée de l'école primaire. Elle devait y rester jusqu'en 1923.
    En 1924, le Docteur François Edouard, frère de Claude, Président de la commission de la bibliothèque, obtint des autorités locales une salle au 2ème étage du nouvel Hôtel de Ville (dont la construction commencé en 1914 fut interrompue pendant la guerre).
    Il était présent tous les dimanches, tenant avec soin les registres d'inscription des volumes, les étiquetant, gérant les emprunts, et présidant les réunions mensuelles. La télévision n'existait pas, et les personnes cultivées passaient une partie du dimanche après-midi à parler de littérature, de peinture, de musique et bien sûr de politique dans une atmosphère enfumée. Jusqu'à la veille de sa mort (2 mars 1927) il ne cessa de s'occuper de la bibliothèque.
    Son fils, Victor, médecin, lui succéda.

    Plusieurs catalogues furent édités de 1889 à 1961. Dès 1889, la bibliothèque créa une collection musique composée de nombreuses partitions d'opéra.

    La bibliothèque connut une éclipse après la seconde guerre mondiale. Le 20 mars 1949, sous la présidence de Mr Navel, Maire, une réunion eut lieu afin de réorganiser la Bibliothèque Populaire. La réouverture fut fixée au 1er mai 1949. Mr Laveau Gaspard fut désigné pour remplir les fonctions de secrétaire- bibliothécaire.

    Dès lors, la bibliothèque ne cessa de fonctionner. A partir de 1962, les administrateurs sollicitèrent la Bibliothèque Centrale de Prêt pour que le Bibliobus passe deux fois par an, déposer un certain nombre d'ouvrages. Cela permit de renouveler régulièrement le fonds de livres.


    Citons quelques noms de présidents de ces cinquante dernières années :

    Mr Artaud Antoine
    Mr Vacheresse Jean.B
    Mr Goy Albert
    Mr Chiron

    En 1991,Mr Maurice Maitre fut élu président et il permit la fusion de la Bibliothèque Populaire avec la Bibliothèque pour enfants de la Maison des Jeunes et des Loisirs pour créer La Bibliothèque François Edouard.  







    Bibliothèque pour enfant de la Maison des Jeunes et des Loisirs de 1980 à 1992

    En 1979, à l'initiative de Monsieur Alain Salmon, Président de l'association des Parents d'élèves de l'école primaire, une exposition de livres pour enfants est organisée dans le hall de la Maison des Jeunes.
    « Sensibiliser les enfants à la lecture-plaisir » était le but de cette manifestation. Suite à cette animation un groupe de parents décide de créer, avec l'aide de la Bibliothèque Centrale de Prêt de Bourg en Bresse, la Bibliothèque pour Enfants.

    Située dans les locaux sociaux de l'immeuble «les Bégonias » la bibliothèque est gérée par la Maison des Jeunes et des Loisirs.

    En octobre 1982, Madame Isabelle Mégard crée un atelier de peinture et de modelage, au rez de chaussée de la MJL située rue Bergerat. Afin de regrouper les activités destinées aux enfants, la Bibliothèque emménage dans la première salle, à l'étage de ces mêmes locaux.
    A cette époque, le Centre de Loisirs et l'Ecole de Musique occupent également ces salles. Ces diverses activités regroupées au même endroit ne facilitent pas l'organisation de la bibliothèque.
    Madame Martine Millet (Sinardet), responsable de la Bibliothèque pour Enfants, obtient des administrateurs de la MJL, une salle fermant à clef.
    La fréquentation progresse d'année en année, des animations ont lieu régulièrement (concours lors de la «Fureur de Lire et mini-expositions).

    Mme Millet (Sinardet), indemnisée dans le cadre du Contrat d'Aménagement du Temps de l'Enfant, accueille les enfants des classes primaire et maternelle. La municipalité met à la disposition de la bibliothèque une personne sous Contrat Emploi Solidarité. Des bénévoles renforcent l'équipe.

    Au moment de la fusion de la Maison des Jeunes et des Loisirs avec le Centre Culturel de la Dombes, la Bibliothèque Populaire présidée par Mr Maitre, et la Bibliothèque pour Enfants se regroupent pour former la bibliothèque François Edouard. 



     
     

     

    Bibliothèque François Edouard, association, de 1992 à 2003

    La Bibliothèque François Edouard est issue de la fusion de la Bibliothèque Populaire avec la Bibliothèque pour enfants de la Maison des Jeunes et des Loisirs.
    Deux dates sont à retenir :

    20 février 1992 assemblée générale constituante.
    12 mai 1992 ouverture au public.

    Mr Maurice Maitre, Président, lors de l'inauguration déclarait : « Une bibliothèque ne doit pas être qu'un dépôt de livres. Il faut donner la possibilité au public de consulter sur place gratuitement livres et périodiques, que tous les élèves doivent pouvoir y préparer un exposé et faire des recherches.»

    Malgré une entrée discrète, rue Bergerat et 10 ans plus tard, Mr Maitre peut se réjouir, le public fréquente régulièrement la bibliothèque, de nouveaux services ont été créés : le prêt de CD audio et de CD ROM.

    La bibliothèque est devenue un lieu culturel, elle propose des expositions, des activités, des spectacles pour enfants et adultes.
    Elle accueille les classes et la crèche de Châtillon et reçoit ponctuellement les écoles environnantes.

    La bibliothèque travaille régulièrement en partenariat avec d'autres associations comme le Musée « Tradition et Vie », la Maison de l'Enfance et de la Jeunesse.

    Contrairement à la majorité des bibliothèques qui sont municipales, la Bibliothèque François Edouard est administrée par une association « loi du 1er juillet 1901 ».

    Elle devient municipale au 15 août 2003.


    En 2004, la Bibliothèque devient Médiathèque François Edouard.
    Début 2005, elle possède une identitée visuelle avec la création d'un logo. 
     

    En 2009, après deux ans de travaux, la Médiathèque intègre les nouveaux locaux restaurés, avec une entrée Rue Alphonse Baudin. 



     


     

    Monsieur François Edouard




    Issu d'une famille fixée en Dombes dès le XVIIIeme siècle, le Dr François Edouard est né à Châtillon-sur-Chalaronne le 19 octobre 1855. Il était le second fils de Jean Edouard, dit Champion, coquetier.


    Il fit ses premières études à Châtillon et les continua au lycée de Bourg en Bresse.
    Bachelier es-lettres en juillet 1874, bachelier es-sciences en novembre de la même année, il entra alors à l'école de médecine de Lyon.
    En 1878, l'année de la création de la Faculté de médecine, il obtenait le concours de l'internat des hôpitaux. Il s'attacha plus particulièrement aux services de chirurgie.


    Une carrière dans la grande chirurgie s'ouvrait devant lui, mais il préféra s'installer dans son pays de Châtillon en 1883.
    Malgré ses nombreuses occupations professionnelles, il trouvait le temps de s'intéresser à la politique et de lire beaucoup, car il était un esprit très cultivé.
    En 1887, le Dr Edouard épousait Louise Ponsard de Nantua et l'année suivante, naissait un fils, Jean Edouard futur garde général des Eaux et Forêts. Mais la jeune maman, de santé fragile, décédait en 1890.
    Le Dr Edouard se remaria le 15 mai 1893 avec Marie Louise Marthe Léonie Villier qui lui donna un second fils le 22 Novembre 1894. Ce fils, Victor lui succéda comme médecin à Châtillon et continua son apostolat.


    Dès 1898, le Dr Edouard n'avait pas craint de faire connaître ses idées nettement républicaines.

       • 1901-1923 Conseiller général
       • Fondateur du Comité républicain radical du canton de Châtillon
       • 1919-1924 Conseiller municipal
       • 1906 Co-fondateur du sou des Ecoles Laïques

    Vice-président de la Société d'Agriculture de l'arrondissement de Trévoux, pendant trente ans, il prit une part active pour obtenir du Parlement la loi autorisant la remise en eau des étangs de la Dombes.

    Il a été dévoué aux associations philanthropiques, aux œuvres de mutualité, de fraternité, de prévoyance.

    La Bibliothèque populaire existait depuis onze ans, lorsque le Dr Edouard entra dans la Commission administrative de la Bibliothèque.
    Elu Vice-président en 1884, puis Président en 1886,il n'a cessé de s'occuper de la Bibliothèque.

    Le 24 juillet 1915, il reçevait la terrible nouvelle de la mort de son fils tombé au champ d'honneur. De ce jour, quelque chose fut brisé en lui.


    En ces années d'après guerre, il trouva encore assez de force pour s'occuper de l'administration de l'Hôpital-hospice, de la Bibliothèque populaire.

    Sa dernière préoccupation fut la réalisation du Monument aux morts. C'est lui qui proposa sa réalisation au sculpteur Jean Tarrit, enfant de Châtillon.
    Le Dr Edouard prononça un vibrant discours lors de l'inauguration, le 15 juillet 1923.


    Le 4 mars 1927, la cité châtillonnaise lui fit de grandioses funérailles qui furent purement civiles, selon ses  dernières volontés.